Consultation
Une politique culturelle métropolitaine ? Quelle plus-value ?
Partager

Synthèse des contributions

1- Enseignement et éducation artistique et culturelle

Proposition portée par Christophe Ferrari

La Métropole devrait contribuer à structurer l’offre disponible en matière d’éducation et d’enseignement artistiques et faciliter les pratiques amateurs.

Voir la contribution initiale

  • Améliorer le statut des enseignants
  • Favoriser l’interdisciplinarité
  • Favoriser le « hors murs »
  • Favoriser les pratiques amateurs
  • Harmoniser et mutualiser l’offre entre les communes

 

Proposition portée par les internautes

Développer une offre d’éducation musicale adaptée au public porteur de handicap et au public empêché.

Voir la contribution complète

2- Evénements et manifestations

Proposition portée par Christophe Ferrari

La Métropole pourrait contribuer à l’émergence d’un grand événement susceptible d’être reconnu nationalement et de porter l’identité du territoire.

Voir la contribution initiale

 

  • C’est un manque dans la Métropole grenobloise
  • C’est un vecteur de communication pour la Métropole
  • Créer un événement en lien avec l’identité montagnarde
  • Créer un événement en lien avec l’Université et les Ecoles
  • Créer un événement pluridisciplinaire
  • Créer un événement sur l’innovation
  • Créer un festival de musique

 

  • C’est trop coûteux
  • L’événementiel n’est pas la priorité
  • Valoriser d’abord les événements existants

3- Lecture publique et bibliothèques

Proposition portée par Christophe Ferrari

Une des priorités pourrait être la construction d’un réseau numérique pour les bibliothèques avec par exemple : une offre en ligne, un catalogue métropolitain, des réseaux sociaux spécialisés, ou encore une carte unique de lecteur.

Voir la contribution initiale

  • Facilite l’accès aux ressources
  • Favorise la lecture des jeunes

 

  • Cela existe déjà
  • Créer plutôt des espaces semi-public donnant accès au numérique
  • Le numérique n’est pas un facteur d’équité
  • Risque de diminuer la fréquentation des bibliothèques

4- Patrimoine, Art contemporain, Arts visuels

Proposition portée par Christophe Ferrari

La Métropole devrait valoriser et mieux faire connaître son patrimoine et travailler à son devenir.

Voir la contribution initiale

  • Créer des événements en lien avec le patrimoine
  • Marquage et amélioration du bâti
  • Structurer l’offre de visites
  • Transmettre l’histoire de la Métropole

 

Proposition portée par les internautes

Réaliser l'inventaire du patrimoine sur le territoire

Voir la contribution initiale

Valoriser l'histoire ouvrière de l'espace métropolitain

Voir la contribution initiale

5- Spectacle vivant

Proposition portée par Christophe Ferrari

En concertation avec les écoles d’arts, lieux de création et les acteurs culturels, la Métropole réfléchit au besoin d’émergence d’un lieu « fabrique », permettant de renforcer la dynamique créatrice sur le territoire.

Voir contribution initiale

  • Cela permet le partage, les rencontres et l’incubation de projets
  • Oui mais sur le territoire péri-urbain

 

Proposition portée par Christophe Ferrari

La Métropole se distingue par la présence de deux scènes nationales (MC2 et Hexagone) et des scènes labellisées par la Région. Certains de ces équipements ont déjà une vocation métropolitaine. Leur gestion pourrait être assurée par la Métropole.

Voir la contribution initiale

  • Oui mais en définissant quels sont les équipements à rayonnement métropolitain
  • Ce n’est pas la priorité

6- Nouvelles propositions portées par les internautes

Créer un fonds d'action artistique, de médiation et d'action culturelle

Levier d’action de Grenoble Alpes Métropole, ce Fonds d’action est destiné à soutenir des initiatives innovantes et transversales en matière de création artistique, de médiation et d’action culturelle, d’éducation populaire, etc.

Voir la contribution initiale

 

Créer un lieu "fabrique"

En appui et en complémentarité avec l’existant – structures ou équipements culturels transférés ou non –, l’action de la Métro pourrait se concevoir autour d’un « lieu de fabrique » artistique métropolitain.

Voir la contribution initiale

 

Financer des résidences d'artistes sur le territoire

Financement par la Métro de résidences d'artistes réparties sur le territoire, et d'une durée assez longue pour permettre une action réelle auprès de la population

Voir la contribution initiale